comment sauver ton hiver (voire ton année) avec le Jala Neti

9 octobre 2018

(English version here 🙂 )

Octobre déjà…

Shanghai est encore très ensoleillé et chaud, je sens toujours cet air de vacances flotter, combien de temps vais-je pouvoir maintenir cet état de légèreté qui donne un doux sourire?!

Alors comme nous sommes malgré tout en octobre, je te propose d’installer/modifier une nouvelle habitude que j’ai prise depuis quelques temps déjà et qui est d’autant plus intéressante à démarrer maintenant que l’automne arrive doucement.

As-tu déjà entendu parler du Jala neti?

Si tu as déjà utilisé une bombe d’eau salée pour nettoyer ton nez, tu sais de quoi je parle, voyons en quoi le lavage des narines est utile au quotidien et comment fabriquer ta propre solution (bonus écologique).

Cette pratique que l’on fait plus souvent au printemps lorsque les allergies irritent le conduit nasal est pourtant intéressante et pratiquée quotidiennement toute l’année par certaines personnes. C’est bénéfique pour tout le monde, que l’on soit exposé à la pollution ou pas, pour les adultes et les enfants puisque l’action va au delà du simple nettoyage.

Pourquoi se mettre de l’eau salée dans le nez?

Cela permet le nettoyage, la purification, détoxification, ainsi que la prévention des infections donc ça favorise la bonne santé.
Les muqueuses sont souvent desséchées par la chaleur, la clim, le chauffage, les mouchoirs mais le maintien de l’humidité dans la zone permet le bon fonctionnement du système nasal et donc protège toute la zone ORL (oreilles, sinus, gorge). Cela veut dire moins de maladies type rhume, sinusite, rhinite allergique, …
Étant donné que cela décongestionne,  il y a aussi une action de prévention des maux de tête.
Et comme souvent, tout ce qui est nettoyant et purifiant a aussi une action positive sur le système immunitaire.

À quelle fréquence?

Quotidiennement, 1/j pour commencer et plus fréquemment en cas de sinus encombrés.

Pourquoi fabriquer ta solution salée toi même?

Tout d’abord c’est ultra facile, d’autre part tu choisis tes ingrédients (ton sel) et évite les conservateurs des produits du commerce.
Puis c’est économique et écologique (un objet en moins à jeter, une bombe en moins à recycler dans le meilleur des cas).

Quel matériel?

Il te faut un neti lota, sorte de lampe d’Aladin à nettoyer avant et après chaque utilisation.

Comment faire?

1/ Enferme toi dans la salle de bain si tu n’es pas seul/e.
2/ Ta gourde d’Aladin remplie, introduis l’embout dans la narine droite et penche la tête du côté gauche au dessus du lavabo. Respire par la bouche, laisse l’eau s’écouler doucement et ressortir par la narine gauche. Ça parait bizarre à lire (à faire aussi hein…) et la première fois ça peut brûler. Mais cette sensation disparait dès la deuxième fois.
Une fois la gourde vidée, mouche toi, expire fortement par le nez autant de fois que nécessaire.
Fais la même chose de l’autre côté.

Je ne te ferai pas de vidéo, c’est pas sexy mais ça rend beau (de l’intérieur) donc à prendre!

Ci-dessous, comment fabriquer ton eau salée:

 

Imprimer la recette
Eau salée nasale (Jala neti)
A utiliser avec un neti lota quotidiennement pour le maintien en bonne santé et la guérison des éventuelles infections nasales
Eau salée nasale (Jala neti)
Portions
litre
Ingrédients
Portions
litre
Ingrédients
Eau salée nasale (Jala neti)
Instructions
  1. Faire bouillir l'eau avec le sel.
  2. C'est tout! Verse dans une bouteille en verre préalablement nettoyée (bouillie).
  3. Lorsque c'est tiède (idéalement à la température du corps) verse dans ta lampe d'Aladin.
Notes

Ne la conserve pas plus de quelques jours.

More tips on donttellmysisters.com !

Tu pourrais aussi aimer...

0 commentaire

Un petit truc à dire?

error: Content is protected !!