prendre soin de la peau bronzée avec la vitamine C

1 juillet 2019

 

Le mois dernier je te proposais d’alléger tes rituels beauté, aujourd’hui voyons comment prendre soin de la peau au soleil avec la vitamine C, car on l’a vu la semaine dernière elle joue un rôle Modifier0important sur la santé et en beauté.

Vitamine C et soleil

essentielle à la bonne santé de la peau, des ongles et des cheveux, on la retrouve souvent dans des soins anti-âge, anti-pollution ou après-solaire car elle…

  • est un puissant antioxydant, lutte contre le vieillissement de la peau en limitant les effets des radicaux libres
  • relance la production de collagène ce qui permet de renforcer la peau, la reconstruire et contribuer à la cicatrisation des plaies
  • préserve la jeunesse de la peau, la rend souple et en diminue la sécheresse
  • apporte de la fraîcheur, de l’éclat, rend le teint plus lumineux
  • renforce l’action antioxydante de la vitamine E
  • est intéressante après des expositions solaires puisqu’elle prévient l’hyper pigmentation; l’apparition de tâches brunes dues au soleil (à forte concentration). Privilégie une application à la fin des vacances si tu optes pour un produit fortement dosé

Vitamines C et cosmétiques

on l’a vu, elle est intéressante mais très instable

En effet elle s’oxyde vite, les sérums à la vitamine C sont d’ailleurs dans des flacons opaques et ne se conservent généralement pas longtemps. Il y a différentes formes de vitamine C utilisées dans les cosmétiques, des dérivés plus ou moins stables. Ces contraintes faisant, si je souhaite un soin à la vitamine C très performant je l’achèterai plutôt que de le faire.
Les résultats se voient après quelques semaines. Conserve les plutôt au frais si tu peux.

Je te donnerai plus tard ma recette d’un soin à la vitamine C naturelle.

Vitamine C naturelle & beauté intérieure

la vitamine C ou acide ascorbique est une molécule que l’on trouve sous forme naturelle ou synthétique. L’organisme ne pouvant pas la stocker, il faut en consommer tous les jours. C’est sous cette forme que je la privilégie cet été…

On en trouve dans l’alimentation notamment dans ces végétaux de saison:

  • cassis (août/septembre), fraise, litchi,  tomate, chou rave, rouge, citron, persil, poivron,…

Mais le camu-camu et l’acérola sont les fruits les plus concentrés en vitamine C. Ils sont souvent recommandés en cure d’automne/hivernale mais je ne compte pas attendre décembre pour utiliser l’une de ces 2 merveilleuses beauté (que je veux aussi avoir dans mes mains en vrai!).

Camu camu (source photo)                                              Acérola (source photo)

 

 

 

 

  • Le camu camu de la forêt amazonienne est un petit arbre à baies mais aussi un super-aliment « détenant les concentrations les plus élevées en vitamine C du monde végétal » (source Onatera). On en trouve dans quelques rares cosmétiques.
    C’est ce que j’ai décidé d’utiliser cette année, je t’en reparlerai. J’ai trouvé le mien ici.
    En plus de tous les bénéfices de la vitamine C qu’il contient, c’est à dire:

    • anti-fatigue
    • anti-antioxydant
    • il est aussi reminéralisant car riche notamment en caroténoïdes, calcium, fer, phosphore et potassium
    • et il renforce la résistance de l’organisme
  • L’acérola -que tu connais certainement, d’Amérique du sud, centrale et de Jamaïque est aussi un arbre à petits fruits. Super riche en vitamine C elle est
    • stimulante, anti-fatigue
    • anti-âge puisqu’elle lutte contre les signes du vieillissement cutané et stimule la synthèse du collagène
    • antioxydante car riche en vitamines B6, B1, B2, vitamine A, elle diminue les effets des radicaux libres et est aussi
    • reminéralisante grâce aux minéraux et oligo-éléments qu’elle contient; calcium, fer, calcium, magnésium et phosphore

Ces fruits venant de loin on les trouve sous forme de poudre. 1 à 2 cuillères à café dans un jus/smoothie seront suffisantes. Pas tous les jours et avec modération comme toujours.

À la semaine prochaine!

PS: depuis aujourd’hui la règlementation change, la notion « sans » ne peut plus être un argument commercial. Tu ne devrais plus voir sur un emballage « sans paraben/SLSA/PEG… » (voir ici pour plus de précision). Cela peut pousser le consommateur à regarder lui-même la composition d’un cosmétique parce que se fier uniquement à ces mises en avant n’est à mon sens pas assez…

Darachan

Tu pourrais aussi aimer...

0 commentaire

Un petit truc à dire?

error: Content is protected !!