Mon expérience en nutrition & cosmétiques naturels

ALIMENTATION – BEAUTÉ

Voici quelques lignes pour en savoir plus sur ces 20+années de recherches et expérimentations personnelles dans cette quête du bien-être.

 

Alimentation

Comme expliqué ici je recherchais des solutions à plusieurs problèmes de:
* sommeil, fatigue musculaire, mentale
* inquiétude, stress
* variations d’être, énergie, motivation  fluctuantes
* concentration parfois dispersée
* compensations alimentaires émotionnelles
* peau parfois lumineuse, parfois non
toutes ces petites choses que l’on expérimente occasionnellement et de manière plus ou moins importante. Je voulais vivre dans un état de bien-être stable.

J’ai vu des médecins, diététiciens, naturopathes qui ont tous eu la même démarche: me prescrire des « compléments » pour atténuer les symptômes -je ne critique pas ces praticiens, chacun ses méthodes.
Médicaments, gélules synthétiques/naturelles, huiles essentielles, plantes adaptogènes ou pas, élixirs floraux, vraiment je n’ai pas hésité à tester. J’ai aussi participé à des ateliers pour comprendre et beaucoup lu. D’autant de dépenses j’attendais des résultats…

Au final: pas d’amélioration ni de vrai changement durable mais plus de dépendance.

Donc au bout d’un moment, je me suis sentie comme une personne ayant des problèmes « moyens » insolvables et c’était comme ça. Au bout de quelques années ça pèse lourd. Je m’étais aussi mise à la méditation, au yoga, à la respiration…

En fait, en 20 ans personne ne m’a conseillé de revoir drastiquement mon alimentation. Et c’est vrai que pour moi il n’y avait pas de problème de ce côté là. Comme déjà expliqué j’ai été élevée dans une famille où la nourriture occupait une grande place. Si mes parents ont chacun fait des choix alimentaires différents, mes sœurs et moi avons grandi en mangeant bio, en veillant à la qualité, aux associations, aux non excès de sucre notamment… Si cela n’a pas empêché ce que j’ai énuméré plus haut, cela a sans doute permis de ne pas exacerber ces déséquilibres.

J’ai suivi des tas de conseils alimentaires mais le vrai changement est arrivé sans prévenir lorsque je me suis décidée à enlever durant un certain temps des aliments. Je ne vais pas mentionner tout ce que j’ai fait parce que ce genre d’alimentation ne convient pas à tout le monde et ne peut pas être suivie du jour au lendemain sans précautions – je précise que j’avais déjà commencé mes cours en nutrition.

Dans les grandes lignes durant 3 mois et demi j’ai supprimé:
* le gluten (je ne m’y connais pas de sensibilité) même si j’en consommais peu
* les produits laitiers qui étaient déjà occasionnels
* le sucre ajouté: miel, sirop d’érable, tous les gâteaux, boissons sucrées, alcool…
* les excitants et surtout le thé que je buvais vert ou blanc tous les jours
* les grignotages
et privilégié:
* les végétaux
* les associations alimentaires qui ne contrarient pas le système digestif

 

 

Au bout d’1 mois, une vraie amélioration et pas des moindres: l’envie diminuée de nourriture compensatrice émotionnelle. J’étais contente mais ce n’était pas assez comparé aux frustrations et à la rigueur que cela me demandait. Et 1 mois ce n’est pas probant. J’ai donc entrevu l’idée de continuer, au début mon cerveau s’est mis en lutte mais les choses étant bien faites, il est devenu mon allié, les frustrations ont diminué et j’ai tenu.
Après 2 mois et demi, résultats flagrants: action sur le système nerveux, meilleur sommeil, idées claires, énergie normale et stable, motivation dès le réveil et les variations d’état d’être ont totalement disparu. Terminés.

Après ces 3 mois et demi j’ai réintégré ces aliments à très petites doses et tout se passe bien. La nourriture compensatrice a quasiment disparu aussi, ce qui est intéressant parce que l’on ne devrait pas se jeter sur l’alimentation -en général c’est pas une envie de brocoli qui arrive- dès qu’un évènement nous contrarie.
Aujourd’hui je n’ai pas terminé les expérimentations mais j’ai trouvé un équilibre. Il y a d’autres choses que j’aimerais résoudre, je continue donc.

Conclusion / ce que je retiens:
* le cerveau travaille en silence
* le corps prend son temps, on apprend la patience et la bienveillance
* le mieux est d’expérimenter, essayer en se faisant accompagner
* ce qui est apparemment bon pour l’humain ne convient pas à tout le monde
* l’alimentation a un pouvoir inimaginable sur l’organisme
* c’est difficile socialement mais quand on a un but en tête on s’y tient
* cela permet de changer, les standards bien installés peuvent être modifiés
* le thé et l’alcool ont un effet incroyable sur l’état d’être
* chacun est différent
* tout cela renforce le mental, la volonté, la détermination, rend plus fort.e

Cela m’a permis de passer à la vitesse supérieure sur ce qui était important pour moi comme faire du sport (même 15 minutes) tous les matins, consacrer du temps à la respiration, suivre des formations, avoir des buts clairs, me lancer, m’y tenir et ne pas douter. Je m’intéresse aussi à d’autres pans de l’alimentation, les combinaisons, les actions spécifiques des nutriments,…

Aujourd’hui mon alimentation est clairement orientée vers les besoins de l’organisme avec deci-celà 20% -s’il faut chiffrer- de pas de côté.

 

Beauté

J’ai eu la même démarche avec les cosmétiques, passant de sur-consommatrice à raisonnée en faisant mes produits, devenant regardante sur les ingrédients, diminuant mon impact sur l’environnement. Je n’achète plus de cosmétiques depuis des années. Le plaisir d’en acheter a été supplanté par celui de les faire.

Des dermatologues eux-mêmes le disent, la peau fait son job, elle n’a pas besoin de grand chose. Évidemment on trouve aussi le plaisir dans les textures, les odeurs, le fait de prendre du temps pour se masser et ça a son importance. Le tout est de s’informer et faire ses choix en conscience. C’est pareil pour tout, fringues, cosmétiques, beaucoup de nos achats compensent des manques qu’ils ne comblent plus une fois possédés mais en général lorsque l’on améliore un pan de sa vie, tout y passe.

 

Pour moi la beauté est un équilibre merveilleux entre tout ce qui constitue la vie: alimentation,
soins adaptés, joie, gentillesse, environnement positif, réalisations, alignement qui finissent tôt ou tard par se lire sur le visage.

 

PRESTATIONS PROPOSÉES

PRENDRE RENDEZ-VOUS

 

Photos DR Don’t tell my sisters

error: Content is protected !!